• Lettre Galgos France du mois de mai ...

    Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici   Le mot de la présidente 

    Le « mot » de ce mois-ci sera plutôt un cri, cri de colère et d'incompréhension.

     

    Ceux qui nous suivent chaque mois au cours de nos voyages, savent toute l'organisation, le temps passé, l'investissement personnel, les efforts immenses que demandent ces sauvetages, tant du côté des bénévoles, de nos refuges partenaires, que du nôtre.

     

    Alors quand je lis que tel adoptant lâche le chien qui vient de lui être confié, il y a moins de huit jours, « en campagne, mais pas encore en ville, car il n'a aucun rappel », quand j'apprends que le chien arrivé il y a quelques mois, « va faire son tour hors du jardin par un trou ou par le portail resté ouvert », mais que ce n'est pas grave, puisqu'il revient au bout de dix minutes à chaque fois... j'ai juste envie de dire : « jusqu'à QUAND ? Jusqu'à ce qu'il croise la route d'une voiture» ?

     

    Cet excès de confiance en soi, cette inconscience face aux risques, cette amnésie de toutes les recommandations données lors de l'adoption, me sidère. La sécurité de nos chiens nécessite quelques contraintes certes, mais il est de la responsabilité de chacun de tout mettre en œuvre pour les protéger : nous avons des vies entre nos mains !!

     

    Nelly Moullec

     

      

     

    Le voyage des 18 et 19 mai

     

    Rencontre avec la neige, petites angoisses « mécaniques » : entre faux coup de la panne et météo maussade, ce nouveau voyage s’est une fois encore bien terminé. Il faut dire que notre équipe de choc ne se laisse pas facilement impressionner ou décourager. Le Camion de l’Espoir a donc une nouvelle fois permis de remonter, vaille que vaille, sa trentaine de loulous en partance pour une nouvelle vie. C’est ici...

     

     

     

    Tableau d’honneur

     

     

    Tamia, la mini Galga et Shirley, notre déléguée Suisse, forment un duo de qualité.
    Inscrites à l’association PAM (Prévention des Accidents par morsure de Chiens) elles ont passé haut-la-main les tests de sélection. Dorénavant, Shirley est animatrice au sein de cette association. En compagnie de Tamia, les enfants scolarisés de Genève apprendront les règles de conduite à observer face aux chiens.
    Il faut préciser que les deux juges, (comportementalistes diplômées) ont été impressionnées par la douceur, la patience, la gentillesse et le bon équilibre mental de Tamia. Elles considèrent que c’est une louloute exceptionnelle, surtout eu égard à son passé d’errance et à son séjour en refuge.

     

    Inutile de dire que notre déléguée Suisse est très fière de sa Galga et qu’elle a versé des larmes de joie lorsqu’elle a su que sa louloute en or était reçue à l’examen.

     

    Enfin, grande première, c’était la première fois qu'un Lévrier avait été inscrit pour passer les épreuves de sélection.

     

    Un grand bravo à cette équipe talentueuse qui a fait d’une pierre deux coups, en mettant Galgos France aussi à l’honneur.

     

      

     

    Trufa, elle aussi au tableau d’honneur

     

    Il s’agit d’une autre rescapée, mais grand gabarit cette fois : Trufa, race mastin espagnol. Cette chienne est arrivée en France fin février de cette année. Après un séjour en famille d’accueil, elle a été adoptée début mars. Elle est devenue « chien médiateur ». C’est ici...

     

      

     

    Adieu Almirante Nelson

     

     

    Tu as passé cette frontière invisible qui ne se franchit que dans un seul et unique sens. Te voilà au-delà de la vie, mais au-delà de la souffrance aussi Almirante. C’est ici...

     

      

     

    Adieu Plume ( Adaana)

     

    Plume...c’est le nom que t’avait donné Christine d’Adaana, parce que tu ne pesais rien. Arraché au mouroir du vieux fou d’Adaana, qui continue à sévir - sans que les officiels n’y fassent rien, ou si peu - alors que ton frère a résisté, toi, tu es parti.

     

    Contrairement à Almirante, qu’auras-tu connu de la vie, sinon abandon, vermine, misère ?

     

    Rien.

     

    Rien, si ce n’est ce bref moment, où toi, le chiot si câlin, tu auras reçu, grâce à Christine une part d’amour et de chaleur.

     

    Toi, le doux,

     

    Le tout petit,

     

    Le si fragile,

     

    Toi, qui adorait venir à la rencontre de Christine, pour, une fois installé au creux de ses bras, te lover contre son cou :

     

    Adieu.

     

    Ta bienfaitrice te pleure, étouffe de tristesse et de rage, à juste titre.

     

    Combien d’autres Plume de par le monde ?

     

      

     

    Dernières nouvelles du mouroir d’Adaana

     

    Christine n’abandonne pas. Cuirassée d’amour, de détermination et de compassion, elle oppose la raison à la démesure de la folie. Tu es magnifique Christine ! Chapeau bas.

     

    C’est ici... 

     

      

     

    « Le noir vous va si bien... »

     

    Voici les portraits... en couleur... de tous les loulous noirs de poil qui sont en attente d’une famille qui voudra bien s’attarder davantage sur leur heureux caractère plutôt que sur leur pelage sombre. On croise les griffes les loulous... On y croit ! C’est ici...

     

      

     

    Crève-cœur

     

    Les passés, tous plus terribles les uns que les autres de tous les chiens maltraités espagnols, galgos, podencos, mastins et croisés, toutes misères mêlées, enrichissent d’une broderie sombre et sinistre le canevas journalier de nos vies à Galgos France.

     

    Et comme une écume sombre et amère, surnageant sur cet océan de souffrances animales, un témoignage encore plus triste que les autres arrive trop souvent sur notre messagerie.

     

    Ainsi en va-t-il d’Anka et Anubis, la mère et le fils.

     

    Anka et Anubis, soudés par la rouille du malheur, se soutenant mutuellement pour supporter leur calvaire quotidien, trouvant une raison de vivre dans leur amour réciproque, ont soudain été séparés.

     

    Désormais Anka, la podenca est en France.

     

    Mais qu’en est-il d’Anubis, qui a perdu son âme sœur – car qui a décrété que les animaux n’en ont pas : ceux qui les méprisent, les torturent, les exploitent ?

     

    L’une s’en va, l’autre reste.

     

    L’autre, c’est Anubis, subissant la déchirure de cette séparation.

     

     

    Anubis et sa tristesse poignante,

     

    Anubis, ombre pâle et timide, qui déambule, cahin-caha au sein du refuge,

     

    Anubis et sa silhouette dégingandée,

     

    Anubis et son regard perdu.

     

    Quand le sommeil vient mettre un terme à une autre journée placée sous le signe de la détresse, rêves-tu à Anka, à votre vie passée, rêves-tu la joie de retrouvailles, qui probablement n’auront jamais lieu ?

     

    On t’a donné le nom du dieu funéraire de l’Egypte ancienne, celui qui évaluait les âmes et pesait le cœur des défunts.

     

    Anubis, le sans-joie,

     

    Anubis, le sans-famille,

     

    Peut-être le baume de l’oubli te permettra t-il d’oublier un jour ta mère Anka. En attendant ce jour, si quelqu’un voulait de toi, ici en France, dans un véritable foyer, il ne fait pas de doute que tu découvrirais – ENFIN - la saveur sucrée du bonheur.

     

    Une bonne âme pour un cœur perdu : qui d’entre vous fera que cette rencontre devienne du domaine du possible ?

     

      

     

    Opération pipettes

     

     

    Ce minuscule insecte de 2 à 3mm, très occupé à se gorger de sang est un phlébotome.

     

    Il sévit dans les régions du Sud, notamment en Espagne.

     

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas d’un moustique, mais d’un insecte hématophage, type mouche piqueuse.

     

    Cette petite horreur velue, peut être porteuse de maladies diverses et plus particulièrement de la leishmaniose.

     

    C’est évidemment aux chiens martyrs espagnols qui attendent d’être adoptés dans les refuges de Cuenca et de Zaragoza, partenaires de Galgos France que vont nos préoccupations.

     

    Tous les étés le phlébotome commence sa danse de mort, s’il est infecté, en piquant au hasard tel ou tel loulou. Quand tombe le soir, il volète à la recherche de sa pitance : une pinte de bon sang qu’il pompera sans vergogne à l’aide de sa trompe, sur les êtres à sang chaud.

     

    Il faut savoir que la leishmaniose est une maladie létale si elle n’est pas soignée. Or, qui ne connait le fameux proverbe : «  prévenir, c’est guérir ». Mais cette prévention a un coût. C’est pourquoi, dans le but de protéger les loulous de ces deux refuges espagnols, nous lançons un appel aux dons.

     

    Coût d’une pipette : cinq euros. Il faut compter six pipettes par chien durant la période où le moucheron sévit. C’est une centaine de loulous qui patientent dans nos refuges partenaires. C’est pourquoi, une fois encore, nous faisons appel à votre générosité. Nous ne doutons pas, que vous, qui êtes si sensibles au sort réservé à tous ces laissés-pour-compte, ne resterez pas indifférent à ce danger supplémentaire qui les menace dès qu’arrive l’été.

     

    D’avance, merci.

     

    C’est ici... 

     

      

     

    Deuxième manifestation à Strasbourg 

     

    Le 8 juin prochain, pour la seconde fois, le C.R.E.L. (Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers) organise une grande manifestation. Associations nationales et internationales de défense des lévriers, sympathisants et toutes personnes indignées par le sort atroce réservé aux galgos et autres races espagnoles, seront présentes. C’est ici... 

     

      

     

    « Dis : raconte moi le Galgo »... 

     

    Le galgo, chapardeur en tout genre est avant tout un chapardeur... de cœurs. Le lévrier espagnol est décidément un loulou étonnant. Jugez-en... C’est ici...

     

      

     

    Dernière heure

     

    Brina a retrouvé ses marques en Espagne, et s’est dirigée, toute seule, queue battante de contentement vers SON box. Ah ! Brina, c’est bien à Cuenca que tu as décidé que tu étais chez toi. C’est ton choix et nous le respectons.

     

      

     

    Les aliments à ne jamais donner à votre chien

     

    L’avocat

     

    Toutes les parties de la plante sont toxiques. Feuillage, bois, pulpe, noyau, peau, contienne une toxine fongique : la persine. C’est grâce à elle que l’avocatier se défend contre les herbivores qui voudraient s’en nourrir. C’est ici...

     

      

     

    La boutique

     

    Il est vrai que la météo ne s’y prête guère, mais le soleil va bientôt se mettre de la partie. Alors, c’est le moment est peut-être venu de renouveler votre stock de tee-shirts. C’est le moment ou jamais : ils sont en promotion ce mois-ci. Rendez-vous sur la Boutique Galgos France pour quelques achats utiles et solidaires. C’est ici...

     

      

     

    Toute l’équipe Galgos France vous salue et vous remercie de votre fidélité. Bonne lecture et à bientôt. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :